Comment identifier un spyware et s’en protéger ?

Qu’est-ce qu’un spyware ?

Comme son nom l’indique, le spyware est un logiciel espion qui collecte des informations comme ce que vous saisissez (adresses mail, mots de passe, données de formulaire, etc.), chargez, téléchargez et stockez. Certains peuvent même activer les caméra et micro sans être détectés. Il a ainsi pour but de surveiller vos habitudes d’utilisation pour générer une stratégie d’actions malveillantes.

Le spyware appartient à la famille des malwares, au même titre que le ver informatique ou le cheval de Troie.

Contrairement au virus, le spyware ne se reproduit pas. Il est d’autant plus menaçant qu’il surveille vos données sans se faire surprendre et sans en avoir eu l’autorisation. Il migre dans le système d’exploitation et maintient sa présence indétectée en arrière-plan.

Le spyware infecte l’ordinateur de la même manière qu’un malware standard :

  • Les failles de sécurité : en cliquant sur une pièce jointe piégée ou en visitant un site web malveillant.
  • Les packs de logiciels et le faux marketing : une extension supposée indispensable, en supplément de logiciels gratuits qui restent dans l’appareil même après la désinstallation de l’application.

Les types de spywares

Le spyware peut se décliner en plusieurs formes :

  • Les cookies de suivi : ils suivent votre activité en ligne, collectent l’historique de navigation et enregistre les tentatives de connexion. Ils peuvent être détournés par les pirates pour recréer les sessions de connexion.
  • Les enregistreurs de frappe – ou keylogger : ces dispositifs sont programmés pour capturer l’activité de l’ordinateur dont les frappes, les mots de passe, et l’historique de recherche et les rentrer dans des fichiers journaux chiffrés.
  • Les adware : ils bombardent l’appareil infecté de messages publicitaires intrusifs en fonction de l’historique de recherche.
  • Les voleurs d’informations – ou infostealer : ils analysent les ordinateurs infectés et recherchent les informations comme les noms d’utilisateur, les mots de passe, les adresse email, l’historique de recherche ou tout autre informations système. Ils exploitent ainsi les failles de sécurité et transmettent les données dérobées à un serveur à distance ou les stockent localement pour les récupérer.
  • Les rootkits : ces programmes sont quasiment impossibles à détecter et permettent aux cybercriminels de s’installer très profondément dans le système d’exploitation.

Qui est ciblé par un spyware ?

Que vous soyez un particulier ou une entreprise, le spyware cible tout le monde. Les données particulièrement intéressantes pour les pirates relèvent du financier (les utilisateurs qui effectuent la plupart de leurs opérations bancaires en ligne ou les finances d’une entreprise notamment).

De manière générale, tout utilisateur d’un appareil connecté et intelligent (ordinateur, tablette, smartphone) est susceptible d’être la cible d’une attaque de malware.

Comment détecter un spyware ?

Les spywares sont programmés pour être indétectables, il est donc compliqué d’estimer si vous en êtes ou non victime. En revanche, il y a quelques symptômes qui doivent vous alerter :

  • Votre appareil est plus lent que d’habitude
  • Votre appareil s’interrompt souvent
  • Vous êtes bombardé de fenêtres pop-ups
  • Votre moteur de recherche/ barre d’outil/ page d’accueil est différent(e)

Pour déterminer à quel type d’infection vous avez à faire, il vous faudra analyser votre appareil avec un logiciel antivirus comportant une analyse de spywares.

Comment supprimer un spyware ?

Assurez vous que toute infection ait été supprimée de votre système d’exploitation pour ne pas compromettre les nouveaux mots de passe. Supprimez les spywares et nettoyez l’appareil en profondeur. Utilisez un outil fiable de suppression des virus pour ce faire.

Comment se protéger des spywares ?

La vigilance est le mot d’ordre en ce qui concerne les spywares : éviter de télécharger une pièce jointe suspecte, ne pas cliquer sur une fenêtre contextuelle, ne pas ouvrir de lien inconnu, mettre à jour son système d’exploitation et enfin, utiliser un logiciel antivirus fiable – pour les spywares plus sophistiqués – suffiront à éviter la propagation de spyware dans son environnement numérique.