L’audit informatique

Qu'est-ce qu'un audit informatique ?

L’audit informatique consiste à évaluer le système informatique d’une entreprise à partir d’une base de références commune au secteur et à la région d’activité. Son objectif est d’identifier et d’analyser les risques liés à l’environnement numérique d’une entreprise ou d’une administration. Il est un outil de contrôle et s’assure que l’organisme répond à trois critères : la conformité aux lois, la fiabilité des informations financières, l’optimisation des opérations.

La démarche répond à une lettre de mission précise, rédigée par le mandant, qui correspond à l’état des bonnes pratiques. Basé sur l’infogérance, le mandataire va alors évaluer les observations qu’il fait d’un service et proposer des recommandations. Les critères sont les suivants : la conformité aux lois, l’intégrité et la confidentialité des informations et l’optimisation des opérations.

Quels sont les types d'audit informatique ?

          • La fonction informatique
L’audit va évaluer l’organisation de la fonction informatique au sein de l’entreprise, son pilotage, son positionnement. Il se base ainsi sur les pratiques connues comme la clarté des structures et des responsabilités de l’équipe, la définition des relations, l’existence des dispositifs de mesures comme un tableau de bord, le niveau des compétences du personnel.
Il a ainsi pour objectif de mettre en œuvre des procédures spécifiques à la fonction, de définir ses responsabilités respectives, de suivre les coûts informatiques et de mesurer l’impact de l’informatique sur les performances de l’entreprise.
Par ailleurs, au sein même de la fonction informatique, l’audit relève également des études informatiques : les objectifs sont d’évaluer l’entreprise dans sa manière de planifier les activités d’études, de respecter les normes de documentation, de contrôler la sous-traitance ainsi que de la qualité des livrables.

• L’exploitation
On cherche également à s’assurer du bon fonctionnement et de la bonne gestion des centre de production informatique en se basant sur l’organisation, la mesure de la qualité des services fournis par l’exploitation informatique et la gestion des ressources et incidents.

• Les projets informatiques
L’audit contrôle l’enchaînement logique et efficace des opérations et s’assure du bon développement d’une application. Ses objectifs s’inscrivent dans la garantie de la clarté du processus de développement, la vérification de l’application de la méthodologie, la validation du périmètre fonctionnel, et la gestion des risques.

• Les applications opérationnelles
Contrairement aux audits précédents, l’audit d’applications opérationnelles s’étend à un domaine plus large et couvre le système d’information de l’entreprise. Il est conseillé d’en faire un tous les deux ou trois ans pour s’assurer de son bon fonctionnement. L’audit va également servir à la vérification de l’application des règles de contrôle interne. Les objectifs sont de s’assurer de la conformité de l’application opérationnelle, de la vérification des dispositifs de contrôle mis en place, de la fiabilité des traitements ainsi que de la mesure des performances.

• La sécurité
Enfin, l’audit de la sécurité informatique donne au management d’une entreprise une garantie du niveau de risque de l’organisme et de ses vulnérabilités. L’audit de sécurité informatique va ainsi se baser sur le repérage des actifs informationnels de l’entreprises afin d’adapter leur procédure de gestion, l’identification des risques, l’évaluation des menaces, la mesure des impacts et la définition des parades.

Pourquoi faire un audit informatique ?

Par définition, l’audit informatique n’est pas obligatoire au sein des entreprises. En revanche, il est nécessaire pour se préparer à toutes les problématiques d’un projet dans la mesure où il repose sur l’étude préalable de la stratégique informatique. Il permet d’éviter les problèmes ou au moins de mieux se préparer face aux risques. Il renforce ainsi la résilience informatique, dans l’objectif d’améliorer sa sécurité informatique.

L’audit informatique présente également un avantage aux entreprises : celui du temps. En effet, il vous permet d’anticiper des futurs et potentiels problèmes liés aux erreurs techniques tout en vous recentrant sur votre cœur d’activité. Il fait l’état des lieux du système informatique pour mieux se mesurer face à la concurrence.