Qu’est-ce qu’une attaque informatique ?

Comprendre une attaque informatique

Est considérée comme attaque l’exploitation d’une faille ou d’une limite d’un système informatique (SI, logiciel, utilisateur). Les organismes luttent particulièrement contre ce type d'attaque en raison des dégâts qu'elle cause.

Tout appareil connecté à un réseau informatique est ainsi susceptible d’être la cible d’une attaque. Selon une étude de l’université du Maryland (Etats-Unis), un appareil connecté est piraté toutes les 39 secondes. Il suffit d’une seule faille pour que le pirate s’empare de tout un monde, le passé nous l’a bien prouvé.

Les attaques peuvent être conduites pour les raisons suivantes :

  • L’obtention d’un accès au système
  • Le vol d’informations confidentielles, sensibles, personnelles
  • Le vol de données bancaires
  • Le trouble du bon fonctionnement d’un service
  • L’obtention d’informations sur un tiers
  • La corruption du système
  • L’exploitation des ressources

Les risques auxquels nous sommes soumis sur internet ont diverses origines peuvent être classés en différentes catégories :

Comment se protéger des attaques informatiques ?

La protection passe à la fois par le renforcement du système de sécurité mais également par une prévention et une sensibilisation continue face aux risques d’internet.

Sécurisez vos moyens matériels de manière efficace !

Protégez vos réseaux et analysez-les à l’aide de vos logiciels de protection.

Assurez-vous également que votre messagerie est sécurisée à l’aide de filtrages permanents. L’effort est asymétrique : un cybercriminel n’a besoin que d’une petite faille pour pirater tout un système, alors qu’un utilisateur doit garantir que tout est en bon état.

Surveillez vos accès à internet à l’aide de mots de passe complexes. Protégez vos données et leurs stockages.

Ne sous-estimez pas les moyens humains : il est utile de noter que près de 30% des attaques sont causées par l’erreur d’un utilisateur. Un tiers averti et en alerte constituera une barrière de protection supplémentaire.